NOUVELLES
09/08/2013 02:06 EDT | Actualisé 09/10/2013 05:12 EDT

L'AMA suspend le laboratoire de dépistage antidopage de Rio de Janeiro

MONTRÉAL - L'Agence mondiale antidopage a suspendu le laboratoire de dépistage de Rio de Janeiro, ville qui accueillera les prochains Jeux olympiques d'été.

La suspension survient après que ce laboratoire eut commis une deuxième transgression en moins de 20 mois.

L'AMA a indiqué que le retrait de l'accréditation empêche le laboratoire de «mener à bien toutes les activités antidopage concernant l'AMA». On s'attendait à ce que le laboratoire de Rio analyse les échantillons antidopage des athlètes en vue de la Coupe du monde de 2014 et des JO de 2016, qui auront lieu au Brésil.

L'AMA n'a pas précisé la raison de la suspension, ni identifié les normes internationales que le laboratoire aurait omis de rencontrer.

Ce laboratoire s'est vu interdire d'analyser des échantillons pour la présence de testostérone pendant neuf mois, l'an dernier. Son travail avait mené à l'accusation erronée d'un joueur de volleyball du Brésil de dopage par la testostérone. La Fédération internationale de volleyball avait demandé à l'AMA d'enquêter.