NOUVELLES
09/08/2013 03:40 EDT | Actualisé 09/10/2013 05:12 EDT

L'action de BlackBerry grimpe au coeur de conjectures sur une privatisation

TORONTO - Les actions de BlackBerry étaient en forte hausse, vendredi, à la suite de la publication d'informations voulant que son chef de la direction et son conseil d'administration soient de plus en plus favorables à l'idée de se retirer de la Bourse.

Le titre du fabricant canadien de téléphones intelligents (TSX:BB), qui avait auparavant pour nom Research in Motion, affichait un gain de 54 cents, ou 5,68 pour cent, à 10,05 $, à la Bourse de Toronto, tandis qu'il valait 9,76 $ US, en progression de 53 cents US, sur le marché Nasdaq (NASDAQ:BBRY).

Le cours des actions de BlackBerry a passé la semaine à osciller autour des 10 $ à Toronto, largement sous son sommet des 52 dernières semaines, de près de 18,50 $, établi plus tôt cette année, alors que le lancement des premiers produits de la gamme BlackBerry 10 suscitait un certain enthousiasme.

L'agence de presse Reuters a rapporté jeudi que plusieurs sources, qui n'ont pas été identifiées, affirmaient qu'une privatisation était envisagée, bien qu'une entente à ce sujet ne soit pas imminente.

Un contact au sein de BlackBerry a affirmé dans un courriel, vendredi, que l'entreprise n'avait pas pour habitude de faire des commentaires sur les rumeurs et spéculations.

L'actuel chef de la direction de BlackBerry, Thorsten Heins, et le conseil du fabricant de Waterloo, en Ontario, cherchent à relancer les affaires de l'entreprise, qui fait face à la vive concurrence d'Apple et son iPhone de même que de Samsung et ses appareils Android, entre autres.

Des pressions sont exercées sur le conseil et le dirigeant de BlackBerry afin qu'ils apportent des changements à la stratégie de la société.