NOUVELLES
08/08/2013 05:10 EDT | Actualisé 07/10/2013 05:12 EDT

Profit en hausse et rachat d'actions pour Tim Hortons

La chaîne de restauration canadienne Tim Hortons a cédé à la pression de deux de ses actionnaires américains en promettant de racheter jusqu'à 10 % de ses propres actions.

Pour ce faire, l'entreprise empruntera jusqu'à une somme de 900 millions de dollars, a-t-elle annoncé après avoir divulgué ses résultats du deuxième trimestre. La société avait déjà indiqué être prête à racheter ses actions, mais pour une somme de 250 millions de dollars seulement.

Cette décision survient trois mois après la nomination de Marc Caira comme nouveau président-directeur général à la tête de Tim Hortons.

La chaîne affiche un profit net de 123,7 millions de dollars, en hausse de 14,5 % par rapport à la même période l'an passé.

Tim Hortons attribue cette hausse des profits à la croissance de ses activités au Canada. Ce succès a permis de compenser un déclin des activités de sa petite division américaine, qui essuie un recul de 1,5 million de dollars par rapport au même trimestre l'an dernier.

En plus de la demande de rachat d'actions, la mauvaise performance de la chaîne au sud de la frontière a incité deux de ses actionnaires américains à demander à ce que la compagnie restreigne son expansion aux États-Unis et se concentre sur son noyau central. Ils ont aussi demandé une révision du système de rémunération des hauts dirigeants.

Les revenus totaux de l'entreprise se sont élevés à 800,1 millions de dollars. Il s'agit d'une hausse de 1,9 % par rapport l'an dernier. Pendant la même période, les ventes de restaurants comparables, incluant les franchisés, ont crû de 1,5 % au Canada, et de 1,4 % aux États-Unis.