NOUVELLES
08/08/2013 10:00 EDT | Actualisé 08/10/2013 05:12 EDT

Élections au Zimbabwe: la commission électorale reconnaît des irrégularités

HARARE, Zimbabwe - La commission électorale du Zimbabwe a reconnu jeudi que le scrutin présidentiel de la semaine passée avait été marqué par quelques irrégularités.

Celles-ci ne seraient toutefois pas assez importantes pour remettre en question la victoire du président Robert Mugabe, que la commission a qualifiée d'écrasante.

La commission électorale a signalé qu'environ 305 000 personnes n'avaient pu exercer leur droit de vote et que 207 000 autres étaient des «électeurs assistés» qui avaient eu besoin d'aide pour enregistrer leur vote.

Il avait auparavant été rapporté que certains électeurs s'étaient présentés aux mauvais bureaux de vote, entre autres irrégularités.

Le candidat défait, le premier ministre sortant Morgan Tsvangirai, a affirmé que le processus électoral avait été entaché de fraudes à grande échelle.

Environ la moitié des 12 millions de citoyens du Zimbabwe avaient le droit de vote.

L'Union africaine et certains pays de l'Afrique méridionale ont généralement reconnu la validité des résultats. Les critiques ont surtout été adressées par l'Occident et des organisations non-gouvernementales.