NOUVELLES
08/08/2013 04:27 EDT | Actualisé 08/10/2013 05:12 EDT

Boston: deux amis de Tsarnaev mis en accusation pour entrave à la justice

BOSTON - Deux amis du présumé auteur de l'attentat au marathon de Boston ont été formellement accusés, jeudi, après avoir supposément tenté de se débarrasser des objets qui se trouvaient dans la chambre universitaire de Dzhokhar Tsarnaev avant son arrestation.

Les autorités ont retrouvé certains des objets dans un dépotoir de la région, affirme l'acte d'accusation fédéral.

Dias Kadyrbayev et Azamat Tazhayakov, tous deux âgés de 19 ans, font face à des accusations de complot pour faire entrave à la justice. Les deux jeunes hommes, qui partageaient un appartement à New Bedford, au sud de Boston, sont détenus depuis le mois de mai.

S'ils sont reconnus coupables, ils risquent jusqu'à 20 ans de prison.

Dzhokhar Tsarnaev, âgé de 20 ans, est accusé en lien avec les explosions du 15 avril à la ligne d'arrivée du marathon de Boston, qui ont fait trois morts et plus de 260 blessés. Il a été capturé le 19 avril dans une banlieue de Boston, après une intense chasse à l'homme. Il a plaidé non coupable.

L'avocat d'Azamat Tazhayakov, Arkady Bukh, a déclaré que son client n'avait rien fait de mal, et qu'il tentait depuis des semaines de convaincre les autorités d'abandonner les accusations contre lui.

«Pour moi, cela ressemble à une chasse aux sorcières», a-t-il dit. «Et c'est également le point de vue de mon client.»

L'avocat de Dias Kadyrbayev, Robert Stahl, a affirmé que le jeune homme n'avait jamais volontairement cherché à enlever des preuves de la chambre Dzhokhar Tsarnaev.

«Mon jeune client (...) a été choqué et horrifié d'apprendre que quelqu'un qu'il connaît est impliqué dans le terrible attentat au marathon», a-t-il affirmé.

Les trois jeunes hommes étaient tous étudiants à l'université du Massachusetts à Dartmouth.

Selon l'acte d'accusation, Dias Kadyrbayev aurait reçu un message texte de Dzhokhar Tsarnaev alors qu'il était en fuite, lui demandant d'enlever des objets qui se trouvaient dans sa chambre.

L'acte d'accusation affirme que Dias Kadyrbayev, Azamat Tazhayakov et un autre conspirateur, dont le nom n'est pas mentionné, se sont rendus dans la chambre de Dzhokhar Tsarnaev dans une résidence universitaire et en ont retiré plusieurs objets, dont un ordinateur portable et un sac à dos contenant des feux d'artifice.

Ils auraient ensuite tenté de se débarrasser des objets en les jetant dans un dépotoir.