NOUVELLES
07/08/2013 07:28 EDT | Actualisé 07/10/2013 05:12 EDT

Tarifs à l'importation: Ottawa embauche Nielsen plutôt que Statistique Canada

OTTAWA - Le Nouveau Parti démocratique (NPD) critique le gouvernement fédéral pour avoir dépensé de l'argent des contribuables pour recueillir des données sur l'impact des réductions de tarifs sur divers biens — des informations, soutient le NPD, que Statistique Canada est bien équipée pour recueillir.

Les critiques surviennent après que le ministre des Finances Jim Flaherty eut annoncé mercredi que le gouvernement avait embauché la firme de recherche canadienne Nielsen pour examiner si les Canadiens retiraient des avantages de la disparition des tarifs sur certains équipements de sport et de vêtements pour enfants en avril.

Dans le budget de mars, M. Flaherty a annoncé qu'il faisait disparaître les tarifs à l'importation de divers biens. Cette décision a été prise sur recommandation d'un comité sénatorial ayant identifié ces tarifs comme l'une des causes des différences de prix entre les États-Unis et le Canada.

Le contrat obtenu par Nielsen, octroyé dans le cadre d'un appel d'offres, soutient Ottawa, vaut près de 70 000 $. Selon le NPD, le contrat risquera plutôt de finir par coûter jusqu'à 100 000 $.

Dans un communiqué, les Finances mentionnent que bien que Statistique Canada suive l'évolution des prix de divers biens dans le cadre de l'Indice des prix à la consommation, elle n'est pas en mesure d'offrir les détails appropriés pour une étude du genre.

Le rapport de Nielsen doit être publié en août prochain.