NOUVELLES
07/08/2013 02:47 EDT | Actualisé 06/10/2013 05:12 EDT

Retour à la même page

À 24 heures d'affronter les Argonauts de Toronto, les joueurs des Alouettes font preuve de calme et de sagesse. Tout a tellement changé en l'espace de deux semaines.

Avec le premier rang à l'enjeu, les Moineaux doivent composer avec de nombreux blessés à des postes clés et avec le retour de Jim Popp dans les souliers de l'entraîneur-chef.

Nerveux? Pas si l'on croit le patron qui trouve tout naturel le fait de prendre les rênes de l'équipe, même avec cinq matchs de disputer.

« C'est mon travail d'envoyer les meilleurs joueurs disponibles sur le terrain. Scott Flory, Andrew Woodruff, Jamel Richardson et Brendon Withaker manquent à l'appel. C'est comme ça. Toutes les équipes doivent s'arranger avec les blessures, rappelle Popp. Peut-être pas à ce rythme, mais chaque élément en santé doit faire son travail pour combler les vides. »

Du côté des receveurs de passes, Popp mise sur la profondeur de son équipe.

« Nous avons des gars très talentueux prêts à prendre la place à l'aile. Tyron Carrier ou D.L. Moore verront plus d'action à compter de demain (en remplacement de Richardson et en appui à S.J. Green). Voilà deux recrues avec des attributs différents, mais tous doivent pouvoir accomplir le travail, affirme Jim Popp. Au sol, Jerome Messam a déjà connu une saison de 1000 verges dans cette ligue. »

Le calendrier ne sera toutefois pas de tout repos. Au cours des cinq prochaines semaines, les Alouettes affronteront les Roughriders à Regina, les Lions de la Colombie-Britannique à Montréal et les Argonauts à trois reprises, dont deux fois à domicile.

« Le calendrier le veut ainsi. Pour ce qui est des entraîneurs, ça change un peu les choses. On a moins le temps de faire les ajustements, et ces changements s'opèrent en affrontant la même équipe à répétition. Pour les joueurs, c'est le degré d'animosité qu'il faudra mieux gérer », croit le nouvel entraîneur. 

À l'aise

Parmi les joueurs rencontrés, aucun ne nie que l'ambiance est nettement plus calme dans l'entourage de l'équipe depuis le congédiement de Dan Hawkins.

Sans parler d'un nouveau début de saison, on entretient néanmoins l'espoir de jours meilleurs. Pour un, le quart Anthony Calvillo est heureux de revenir en terrain familier en ce qui a trait au livre de jeu et à la façon d'opérer.

Si « A.C. » ne savait pas lequel des adjoints allait décider du jeu suivant, Popp a été affirmatif. Que ce soit du terrain ou de la galerie de presse, cette tâche sera celle de Doug Berry.

Calvillo est confiant en dépit de l'absence de Richardson et de Whitaker.

« Nous avons connu une bonne semaine de préparation, a dit Calvillo. Nous savons que les Argonauts forment une bonne équipe. Nous savons que Chris Jones est très créatif avec sa défense. Mais on nous a remis le plan de match beaucoup plus tôt cette semaine. On a passé en revue au moins 50 jeux le premier jour et près de 40 au deuxième jour d'entraînement. Tout est allé très vite et à un haut niveau d'exécution. On s'en va dans la bonne direction ».

Même son de cloche de la part du centre Luc Brodeur-Jourdain et du receveur Patrick Lavoie.

« Le moral était vraiment meilleur au cours de la dernière semaine. J'ai observé une hausse en termes d'effort et de rapidité d'exécution. Il y a moins de zones grises. Tout semble à point au niveau des détails. Pour ce qui est de l'attaque, c'est important de s'en tenir à ce qu'on connaît et de peaufiner notre livre de jeux », a dit Brodeur-Jourdain.

De son côté, Lavoie espère que l'on fera appel à lui plus souvent.

« Je pense que l'on verra une progression, a dit Lavoie. Déjà au dernier match, on m'a beaucoup utilisé sur les jeux au sol. Je pense que mon rôle va augmenter, en tout certainement pour jeudi (face aux Argos). Ça devrait être la même chose dans les prochains matchs. On veut y aller peu à peu et installer des choses qui sont comprises par tout le monde et qui sont fiables. »

Pour ceux qui se demandent quand on reverra Whitaker en uniforme, le principal intéressé nous a dit avoir subi de nouveaux examens mardi. La blessure à son épaule n'est heureusement pas sérieuse. Il s'attend à effectuer un retour au jeu la semaine prochaine en Saskatchewan.