NOUVELLES
07/08/2013 03:48 EDT | Actualisé 06/10/2013 05:12 EDT

Présidentielles au Venezuela : dernier revers pour l'opposition

Le tribunal suprême de justice du Venezuela (TSJ) a rejeté mercredi le recours du candidat de droite Henrique Capriles, qui contestait la validité des résultats de l'élection présidentielle.

Trois mois après le dépôt du recours, le tribunal a indiqué qu'il était « irrecevable ».

Dans son recours composé de dix volets, l'opposition affirmait que le scrutin présidentiel remporté par Nicolas Maduro était entaché de plusieurs fraudes.

Le TSJ a considéré que le pouvoir judiciaire était « étranger » au débat politique et qu'il ne pouvait accéder à une requête contenant des « affirmations agressives et irrespectueuses » cherchant à « miner » la confiance des citoyens dans les institutions du pays, a précisé Mme Gutierrez.

La veille de la décision du TSJ, le candidat vaincu avait annoncé qu'il allait saisir « les instances internationales » dès la fin du mois.

L'élection du 14 avril avait été remportée avec un écart de seulement 1,49 % des voix par le dauphin de Hugo Chavez, décédé d'un cancer le 7 mars, selon le Conseil national électoral (CNE).