Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Obama annule une rencontre avec Poutine

Le président américain Barack Obama a annulé mercredi son sommet de Moscou avec son homologue russe, Vladimir Poutine.

Cette rare gifle diplomatique témoigne à la fois de la colère des États-Unis face à la décision de la Russie d'accorder l'asile à l'ancien agent de renseignements Edward Snowden, et de la frustration de l'administration Obama face à ce qui est perçu comme l'entêtement de Moscou dans d'autres dossiers, notamment la défense antimissile et les droits de la personne.

M. Obama participera toutefois au sommet économique du G20 à Saint-Pétersbourg, mais un responsable américain a indiqué que le président n'a aucune intention d'avoir un entretien privé avec M. Poutine à ce moment.

M. Obama remplacera son arrêt à Moscou par une visite en Suède, au début du mois de septembre.

Un conseiller de la Maison-Blanche a expliqué que la décision de la Russie, la semaine dernière, d'accorder un asile temporaire à Edward Snowden n'a fait qu'exacerber une relation déjà tendue.

Le président aurait décidé d'annuler sa visite à Moscou quand il est devenu évident qu'aucun progrès n'était prévisible dans les autres dossiers au programme.

Associated Press

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.