Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

L'ex-femme du chanteur Usher réclame la garde des enfants du couple

L'ex-épouse du chanteur Usher a déposé une demande en vue d'une audience anticipée sur la garde des enfants du couple, au lendemain d'un accident qui aurait pu être fatal à l'un de leurs fils.

Usher Raymond V, âgé de 5 ans, avait été laissé sans surveillance près de la piscine de la propriété du chanteur à Atlanta, en Georgie. Un avocat représentant Tameka Foster Raymond a déposé la requête mardi à la Cour supérieure du comté de Fulton, dans laquelle on indique que le garçon a subi un « accident qui aurait pu lui être fatal ». Un juge a déterminé que l'audience aurait lieu vendredi.

L'enfant est tombé au fond de la piscine lundi et s'est retrouvé coincé dans le drain. Une aide-ménagère a tenté sans succès de l'en déloger, mais un entrepreneur qui effectuait des travaux sur la maison a réussi à extirper le garçon et lui a fait un massage cardiaque.

Selon ce qu'a rapporté la police, l'enfant était « conscient et respirait » lorsque les ambulanciers sont arrivés sur les lieux. Le document de la cour précise qu'il a été transporté à l'unité des soins intensifs de l'hôpital pour faire soigner ses blessures.

Usher Raymond V est l'un des deux fils du chanteur et de Tameka Raymond, qui ont divorcé deux ans après leur mariage, en 2007. Usher et son ex-épouse se sont livré une longue bataille juridique, et le chanteur a obtenu la garde principale des enfants l'an dernier.

Dans une déclaration sous serment, Mme Raymond affirme que son ex-mari confie leurs fils à des gardiens lorsqu'il se déplace à l'étranger pour son travail, ajoutant que les enfants ont soutenu qu'ils préféreraient être avec leur mère qu'avec ces personnes.

The Associated Press

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.