NOUVELLES
07/08/2013 05:29 EDT | Actualisé 07/10/2013 05:12 EDT

Le libraire et disquaire Indigo annonce des pertes de 15 millions $ au T1

TORONTO - Le détaillant Indigo Books & Music (TSX:IDG) a annoncé mercredi qu'il avait perdu 15 millions $ au cours de son plus récent trimestre, alors que les ventes ont chuté par rapport à la même période, l'an dernier, lorsqu'elles avaient reçu un coup de pouce dû au succès des trilogies «Fifty Shades of Grey» et «Hunger Games».

Au dire de l'entreprise, cela correspond à une perte de 59 cents par action au plus récent trimestre, comparativement à une perte de 5,5 millions $, ou 22 cents par action, l'an dernier.

Les revenus du premier trimestre ont atteint 171,5 millions $, en baisse par rapport à 186,6 millions $.

Dans une déclaration transmise par voie de communiqué, la compagnie souligne que la baisse résultait principalement de la diminution des ventes de livres à succès, des baisses de prix accrues, ainsi que des dépenses administratives plus élevées que l'an dernier.

En excluant les revenus des deux trilogies à succès, Indigo a déclaré que les revenus étaient en recul de 1,3 pour cent par rapport à l'an dernier.

Les ventes des librairies Indigo et Chapters montraient un recul de 7,3 pour cent, tandis que les bannières Coles et IndigoSpirit voyaient plutôt leurs revenus dévisser de 13,1 pour cent.

En excluant les grandes trilogies, les ventes dans les grands magasins cédaient 1,6 pour cent, mais ont plutôt augmenté de 1,1 pour cent dans les autres emplacements.

Indigo exploite plusieurs bannières, dont Indigo Books & Music, Chapters, World's Biggest Bookstore et Coles.