Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Chine : 110 M$ en amendes pour fixation des prix de produits laitiers

Les autorités chinoises ont infligé une amende de 110 millions de dollars à six groupes d'agroalimentaire, dont Danone, Mead Johnson Nutrition ou encore Fonterra, dans le cadre d'une enquête pour entente sur les prix. Sont également concernés Abbot Laboratories, FrieslandCampina et Biostime International.

Danone devra s'acquitter de 28 millions de dollars, contre 33 millions pour Mead Johnson.

L'agence Chine nouvelle a indiqué que les amendes constituaient un record en Chine, sans donner davantage de détails.

Des analystes estiment que cette procédure pourrait s'inscrire dans le cadre d'un projet plus vaste du gouvernement chinois visant à soutenir la consommation de produits laitiers locaux. Les produits chinois sont délaissés depuis un scandale de lait frelaté qui a provoqué la mort d'au moins six enfants en 2008.

Les fabricants étrangers représentent désormais près de la moitié des ventes du secteur en Chine, sur un marché estimé à 25 milliards de dollars à l'horizon de 2017.

Mead Johnson, Biostime, Abbott et Fonterra ont fait savoir qu'ils ne contesteraient pas l'amende. Des responsables à Danone et FrieslandCampina n'étaient pas joignables dans l'immédiat.

Reuters

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.