NOUVELLES
07/08/2013 06:46 EDT | Actualisé 07/10/2013 05:12 EDT

Chambardement du marché de la potasse : le pdg de PotashCorp tente de calmer le jeu

Le pdg de Potash Corp a organisé une vidéoconférence mercredi pour rassurer les actionnaires de l'entreprise quant au marché canadien de potasse récemment ébranlé.

Bill Doyle a demandé aux investisseurs de ne pas paniquer même si les producteurs européens de potasse Uralkali et Belaruskali ont récemment annoncé qu'ils mettraient fin à leur partenariat dans l'agence de mise en marché appelée BPC. Cette nouvelle laisse entrevoir une baisse marquée des prix de la potasse qui, selon les analystes, pourraient passer de 400 $ la tonne, qui est le prix actuel, à 300 $ la tonne.

Les cours de la potasse ont conséquemment subi une forte baisse le 30 juillet sur le marché nord-américain.

M. Doyle soutient que l'entreprise russe Uralkali n'est pas en position de dicter le prix de la potasse à l'échelle mondiale, même en augmentant le volume de production.

« Je demanderais aux gens de prendre une grande respiration, tout ira bien », a-t-il dit.

Il ajoute que les finances de son entreprise se portent toujours bien et qu'il ne craint pas perdre de clients. Il a aussi affirmé que les relations entre PotashCorp et Uralkali pourraient bientôt se rétablir, ce qui stabiliserait le marché.

Pour sa part, le conseiller en placement Mike Bone souligne que PotashCorp demeure une valeur sûre à long terme. M. Bone estime que la baisse du prix de l'action de l'entreprise représente une belle occasion d'acheter des parts à faible coût.

Le titre de PotashCorp (TSX:POT) a clôturé la journée de mercredi à 30,87 $, en hausse de 1,08 % ou 0,33 $ par action.

L'économiste de la Banque TD, Jonathan Bendiner, rétorque toutefois que l'agence de notation Standard and Poor's a revu la croissance de l'entreprise de potasse de stable à négative.

La totalité de l'économie saskatchewanaise pourrait être ébranlée et le prix de la potasse à la tonne pourrait chuter jusqu'à 250 $, selon lui.

Le Canada détient l'une des plus grandes réserves mondiales de potasse et en exporte vers d'autres pays, dont les États-Unis, la Chine et l'Inde.