NOUVELLES
07/08/2013 12:37 EDT | Actualisé 07/10/2013 05:12 EDT

Brookfield, l'exploitant de Royal LePage, voit ses bénéfices reculer

TORONTO - L'exploitant de Royal LePage affirme que le marché pour les maisons au Canada est sur la voie d'une relance cette année, mais que le secteur des condominiums demeurera tiède un peu plus longtemps.

Le chef de la direction de Services de propriétés résidentielles Brookfield (TSX:BRE) soutient que le marché est dans les dernières étapes d'une tendance à la baisse ayant résulté dans un nombre moindre de maisons transigés.

Les volumes de ventes pour les maisons amorceront une montée à la fin de l'année et les prix vont augmenter, a dit croire Phil Soper lors de l'annonce des résultats de l'entreprise, mercredi.

Services de propriétés résidentielles Brookfield a fait état d'un profit net de 3,4 millions $ au deuxième trimestre, en recul par rapport au résultat net de 7,9 millions $ enregistré un an plus tôt.

Services de propriétés résidentielles Brookfield est une filiale cotée en bourse du groupe de Toronto Brookfield Asset Management (TSX:BAM.A), qui s'attarde principalement à l'immobilier, à l'électricité et au secteur forestier à travers ses actifs.

Brookfield a indiqué que les redevances provenant de ses marques, incluant Royal LePage, Johnston & Daniel et Via Capitale, ont glissé à 9,7 millions $ pour les trois mois clos le 30 juin, comparativement à 10 millions $ un an plus tôt.

À la Bourse de Toronto, l'action de Services de propriétés résidentielles Brookfield retraitait mercredi de six cents, ou moins d'un pour cent, à 13 $.