NOUVELLES
06/08/2013 02:33 EDT | Actualisé 06/10/2013 05:12 EDT

Hydro-Québec demande une hausse tarifaire de 3,4 pour cent pour le 1er avril

QUÉBEC - Les contribuables pourraient subir une nouvelle hausse du tarif d'électricité en avril prochain.

Hydro-Québec a demandé mardi à la Régie de l'énergie de hausser son tarif d'électricité de 3,4 pour cent à compter du 1er avril 2014 pour sa clientèle résidentielle.

La société d'État a justifié sa demande de hausse par le choix du gouvernement Marois de continuer à développer la filière éolienne en Gaspésie, et d'indexer le prix de l'électricité patrimoniale à compter de l'an prochain.

Si la Régie de l'énergie donne le feu vert à Hydro, cela se traduira par une augmentation approximative de 50 $ par année pour une petite maison, et d'une centaine de dollars pour une grande maison.

La demande tarifaire fera l'objet d'audiences publiques et la Régie devrait rendre une décision au début de 2014.

En mai dernier, déterminé à maintenir les emplois dans le secteur de l'éolienne en Gaspésie, le gouvernement Marois annonçait sa décision de commander 800MW de cette source.

En mars, la Régie de l'énergie réservait une douche froide au gouvernement en refusant la demande d'Hydro-Québec de hausser le tarif d'électricité de 3,3 pour cent, et en limitant plutôt la hausse accordée à 2,4 pour cent, ce qui se traduira par un manque à gagner dans les coffres de l'État.

Le gouvernement cherche à faire pression sur la société d'État pour qu'elle augmente son rendement.

La hausse de 2,4 pour cent se traduit cette année par un déboursé additionnel moyen de 30 $ pour un client résidentiel.