NOUVELLES
05/08/2013 09:10 EDT | Actualisé 05/10/2013 05:12 EDT

Une explosion fait au moins six morts et 30 blessés aux Philippines

COTABATO CITY, Philippines - Au moins six personnes ont été tuées et plus d'une trentaine d'autres blessées lundi, quand une puissante bombe a explosé le long d'une route achalandée dans le sud des Philippines.

Des soldats et des policiers ont bloqué l'accès au secteur le long de l'avenue Sinsuat, à Cotabato City, alors que pompiers et ambulanciers accouraient sur les lieux.

Des témoins ont raconté avoir vu au moins quatre victimes ensanglantés allongées au sol pendant des véhicules et des édifices brûlaient après l'explosion.

L'incendie a endommagé de câbles électriques et téléphoniques, provoquant de nombreuses pannes de courant.

Le chef de la police, Rolen Balquin, a indiqué qu'un policier compte parmi les victimes. Un autre policier a été hospitalisé après avoir subi des blessures graves.

Cotabato se trouve à quelque 900 kilomètres au sud de Manille. La ville a déjà été le théâtre d'attentats à la bombe attribués à des rebelles musulmans ou à des criminels.

La bombe a explosé au passage d'un VUS blindé qui transportait la responsable municipale Cynthia Guiani-Sayadi. Mme Sayadi n'a pas été blessée mais un de ses gardes du corps a été tué. Elle avait récemment fait l'objet de menaces de mort.

L'administration du président Benigno Aquino III a condamné l'attentat et promis de retrouver les responsables.

«Nous condamnons le recours à la violence pour tuer et blesser nos concitoyens qui vivent pacifiquement leurs vies quotidiennes, a dit le porte-parole de M. Aquino, Herminio Coloma. Nous tenons responsables ces criminels qui terrorisent notre société.»

La région a récemment été le théâtre d'actes violents perpétrés par une faction rebelle musulmane dissidente qui s'oppose aux pourparlers de paix entre le gouvernement et le principal groupe rebelle.