NOUVELLES
04/08/2013 05:33 EDT | Actualisé 04/10/2013 05:12 EDT

Les ambassades américaines de 19 pays demeurent fermées jusqu'à samedi

WASHINGTON - Les représentations diplomatiques américaines de 19 pays du monde musulman demeureront fermées au moins jusqu'à la fin de cette semaine par mesure de sécurité, a annoncé le Département d'État des États-Unis, dimanche.

La porte-parole du Département d'État, Jen Psaki, a affirmé que la décision de maintenir les ambassades et consulats fermés «ne découle pas de la découverte d'une nouvelle menace».

Elle a déclaré que la prolongation des fermetures se veut une démonstration de l'engagement du gouvernement américain de faire preuve de prudence et de prendre les mesures appropriées pour protéger les employés, incluant les employés locaux, et les visiteurs.

Les postes diplomatiques demeureront fermés entre autres en Égypte, en Jordanie, en Libye, en Arabie saoudite et au Koweït jusqu'au samedi 10 août. L'annonce faite dimanche inclut également la fermeture de postes diplomatiques dans quatre autres nations africaines, soit le Madagascar, le Burundi, le Rwanda et la République de Maurice. Les États-Unis ont par ailleurs décidé de rouvrir quelques bureaux lundi, notamment à Kaboul et à Bagdad.

L'administration de Barack Obama a annoncé vendredi que les postes seraient fermés pour le week-end, et le Département d'État a lancé un avertissement international aux voyageurs. L'avertissement indique que al-Qaïda ou ses alliés pourraient frapper le gouvernement américain ou des intérêts privés des États-Unis.

La fermeture de près de vingt postes diplomatiques américains, ce week-end, résulte de l'interception de la menace terroriste la plus sérieuse depuis des années, a affirmé Saxby Chambliss, un sénateur républicain siégeant au sein de la Commission sur le renseignement du Sénat.

En entrevue à l'émission «Meet the Press» sur le réseau NBC, dimanche, M. Chambliss a précisé qu'il s'agissait de conversations de planification entre terroristes, «très semblables à ce que nous avons vu avant les attaques du 11 septembre».

«Il s'agit de la menace la plus sérieuse que j'ai vue depuis des années», a-t-il ajouté.

Le représentant démocrate C.A. Dutch Ruppersberger, qui siège sur le Comité du renseignement de la Chambre des représentants, a pour sa part affirmé à l'émission «This Week» sur le réseau ABC que la menace interceptée de «hauts responsables d'al-Qaïda dans la péninsule arabique» portait sur une «attaque majeure».

La menace interceptée indiquait des dates, mais aucun endroit spécifique où pourraient se produire les possibles attaques, selon le représentant Peter King, qui dirige le sous-comité de la Sécurité intérieure de la Chambre des représentants.

Le Canada a fermé son haut-commissariat au Bangladesh dimanche, mais celui-ci devrait être rouvert lundi. La semaine dernière, le ministre des Affaires étrangères, John Baird, a avisé les diplomates et voyageurs canadiens de faire preuve de vigilance.