NOUVELLES
04/08/2013 06:01 EDT | Actualisé 04/10/2013 05:12 EDT

Caitlin Hodge permet au Québec de remporter deux médailles en natation

SHERBROOKE, Qc - Les bras croisés, la mine déconfite, les trois autres nageuses du relais québécois cachaient mal leur déception pendant que leur coéquipière Ariane Mainville expliquait en entrevue à la télé ce qui avait moins bien fonctionné. Tout à coup, le regard de l'une d'elles s'est porté sur le panneau indicateur à l'autre extrémité de la piscine.

«Les filles, nous sommes troisièmes!, s'est exclamée Mary-Sophie Harvey, en pointant le panneau. Regardez, une équipe a été disqualifiée.»

Il n'en fallait pas davantage pour que la déception cède le pas à la joie, sous l'oeil de la caméra. Un beau moment, comme les Jeux du Canada peuvent en fabriquer.

La disqualification des filles de la Colombie-Britannique, initialement troisièmes, a permis aux Québécoises d'accéder à la troisième marche du podium dans l'épreuve du 4x200 mètres libre, dimanche.

L'Ontario a facilement remporté l'or en huit minutes 14,35 secondes. L'Alberta a fini deuxième en 8:20,19. Le Québec a signé un chrono de 8:23,22.

Outre Mainville et Harvey, Caitlin Hodge et Frédérique Cigna complétaient le quatuor du Québec.

«Ça ne s'était pas passé comme on le voulait», a dit Harvey, après coup.

«Nous croyions vraiment en nos chances de terminer premières, si le plan avait fonctionné», a ajouté Mainville. Mais nous sommes sur le podium. Nous sommes réellement contentes.»

Le relais masculin n'a pas eu la même chance, en étant de distant quatrième en finale. Le Québec a été blanchi dans cinq autres épreuves à l'affiche, en incluant les quatre impliquant des athlètes ayant un handicap.

Hodge double médaillée

Hodge a sauvé l'honneur en puisant la seule autre médaille québécoise, à l'ouverture de la séance. La Montréalaise a terminé deuxième de l'épreuve d'endurance de 1500 mètres libre, remportée par la Manitobaine Breanne Siwicki en 17:03,68 minutes. Hodge a obtenu un temps de 17:13,90 et l'Albertaine Sophia Saroukian a suivi en 17:18,74.

«Je suis contente de bien représenter le Québec. J'espère que ma famille et mon entraîneur sont fiers de moi à la maison», a commenté Hodge dans un excellent français.

Établie depuis peu de temps en Outaouais, où elle s'entraîne au sein du Club de Gatineau, l'athlète âgée de 18 ans n'a pas suivi ses parents qui ont déménagé à Toronto, l'an dernier.

«C'est un des meilleurs ''feelings'' au monde pour moi de porter les couleurs de ma province natale.»

Hodge ne chômera pas à Sherbrooke parce qu'elle est également inscrite à quatre autres épreuves et elle a dans sa mire d'en remporter trois!

Ajoutées aux trois médailles acquises en vélo de montagne samedi, les deux de dimanche ont porté le total du Québec à cinq (2-2-1) après deux journées de compétition.