NOUVELLES
04/08/2013 05:54 EDT | Actualisé 04/10/2013 05:12 EDT

Blessé à un pied, Jonathan Drouin saute son tour au camp d'Équipe Canada junior

BROSSARD, Qc - Le camp d'évaluation d'Équipe Canada junior a pris son envol, dimanche, mais le talentueux ailier Jonathan Drouin n'était pas sur la glace.

Drouin, choisi par le Lightning de Tampa Bay au troisième rang du dernier repêchage, a reçu l'ordre de ne pas patiner en raison d'une légère blessure à un pied. Il aurait récemment été atteint à un pied par une rondelle, selon ce qu'a indiqué un porte-parole de l'équipe.

L'entraîneur-chef Brent Sutter a prévu deux jours d'entraînement au complexe sportif du Canadien de Montréal à Brossard avant de prendre la route vers Lake Placid, dans l'État de New York, afin de disputer des matchs hors-concours face à la Finlande, mercredi, la Suède, jeudi, et les États-Unis, samedi.

Il s'agit de la première étape du processus de sélection afin de choisir qui représentera le Canada au Championnat du monde de hockey junior, qui aura lieu du 26 décembre au 5 janvier à Malmö, en Suède.

De toute façon, Drouin, des Mooseheads de Halifax, et trois autres joueurs ayant revêtu l'unifolié en janvier dernier lors du plus récent mondial junior à Oufa, en Russie, ne devaient pas participé aux matchs hors-concours puisque les entraîneurs veulent évaluer les nouveaux venus.

En plus de Drouin, son coéquipier chez les Mooseheads Nathan MacKinnon, Griffin Reinhart, des Oil Kings d'Edmonton, et Morgan Rielly, des Warriors de Moose Jaw, devraient être de retour dans la formation canadienne junior s'ils sont libérés par leur club de la LNH.

Une centaine de curieux étaient présents au Complexe sportif Bell, dimanche, afin d'observer principalement MacKinnon, sélectionné par l'Avalanche du Colorado au premier rang de l'encan de la LNH en juin dernier, et l'étoile montante Connor McDavid, des Otters d'Erie.

McDavid tente de devenir un des rares joueurs de 16 ans à se tailler un poste avec la formation canadienne junior. Il pourrait ajouter son nom à une liste qui inclut Sidney Crosby, Eric Lindros, Jason Spezza, Jay Bouwmeester et Wayne Gretzky.

«Vous regardez autour de vous et vous voyez des gars comme Scott Laughton et Morgan Rielly et Tom Wilson — tous des gars qui ont joué dans la LNH ou qui auront une véritable occasion d'évoluer dans la LNH la saison prochaine, a raconté McDavid. Je regarde autour et je me dis: 'Mon doux! Qu'est-ce que je fais ici?'

«Mais je crois que je me suis bien intégré et j'espère simplement continuer à apprendre.»

McDavid complétait dimanche un trio composé des jeunes de 17 ans Sam Reinhart, du Ice de Kootenay, et Max Domi, le premier choix des Coyotes de Phoenix qui évolue pour les Knights de London.

Félix Girard, du Drakkar de Baie-Comeau, remplaçait Drouin sur un trio complété par MacKinnon et l'ailier droit format géant Tom Wilson, des Whalers de Plymouth.

Les joueurs étaient divisés en deux groupes et ont passé une heure chacun sur la glace afin de commencer leur apprentissage du système prôné par les entraîneurs.

Seuls les trois gardiens ont participé aux deux sessions, soit Zachary Fucale, un espoir du Canadien de Montréal qui évolue pour les Mooseheads, Eric Comrie, des Americans de Tri-City, et Jake Paterson, du Spirit de Saginaw.

«Aujourd'hui (dimanche), nous avons travaillé sur les habiletés et puisque nous jouons dans deux jours, nous devons commencer à expliquer ce que nous voulons voir en situation de match, a expliqué Sutter. Nous n'avons pas eu beaucoup de temps de glace avec chaque groupe, mais nous tentons de faire du mieux possible avec ce que nous avons.

«Je crois que les gars ont vraiment bien répondu, le rythme était bon et, en général, c'était plutôt bien pour une première journée sur la glace.»