Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La perquisition menée à la suite du siège de Côte-Saint-Luc a été fructueuse

MONTRÉAL - L'homme de 72 ans qui s'était barricadé dans une demeure de Côte-Saint-Luc, dans l'ouest de l'île de Montréal, aurait eu en sa possession tout un arsenal.

À la suite de son siège d'une vingtaine d'heures qui a pris fin mercredi matin, les enquêteurs ont investi la résidence dans laquelle il s'était retranché pour y effectuer une perquisition.

Selon le sergent Jean-Bruno Latour, du Service de police de la Ville de Montréal, la récolte a été abondante.

Quelque 180 armes à feu ont été retrouvées en plus d'une quarantaine de baïonnettes.

La comparution de l'homme se fait toujours attendre étant donné qu'il a encore besoin de soins médicaux.

D'après M. Latour, quand l'individu aura pris du mieux, de multiples accusations seront portées contre lui.

Il fera face à la justice entre autres pour agression armée, pour avoir proféré des menaces, pour avoir braqué une arme à feu et pour port d'une arme dans un dessein dangereux.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.
Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.