NOUVELLES
25/07/2013 08:00 EDT | Actualisé 24/09/2013 05:12 EDT

Vettel veut aussi Budapest

Sebastian Vettel souhaite ajouter le Grand Prix de Hongrie à son tableau de chasse, il ne l'a jamais gagné. Après avoir enfin triomphé en Allemagne, il en veut encore plus.

Le Grand Prix de Hongrie est, avec celui d'Austin au Texas, une des deux courses encore au programme cette saison que le pilote allemand n'a jamais inscrit à son palmarès. Une victoire dans la chaleur du Hungaroring signifierait qu'il a remporté la moitié des courses disputées cette année.

« La Hongrie représente de bons souvenirs pour moi, a-t-il dit cette semaine. C'était ma première course avec la famille Red Bull (NDLR: au volant d'une Toro Rosso). Espérons que je pourrai ajouter à mes souvenirs une première victoire à Budapest avant de partir en vacances », a-t-il ajouté.

Le meneur du Championnat du monde a marqué 157 points en 9 courses contre 100 l'année dernière. Il a gagné 4 courses contre une à la même époque en 2012 et compte 34 points d'avance sur son dauphin, l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari).

Après la Hongrie, la F1 a un mois de pause jusqu'au Grand Prix de Belgique, le 25 août. Et Vettel termine toujours ses saisons en force. En 2010, il avait gagné trois courses dans la deuxième partie de la saison, l'an dernier quatre, et cinq en 2011, saison qu'Il a dominée. Il reste en 2013 9 courses à disputer.

Signe encourageant pour Red Bull, il a été le plus rapide lors des essais des nouveaux pneus Pirelli, à Silverstone, qui seront utilisés pour la première fois à Budapest après les incidents du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Hamilton peut-il coincer Vettel?

Mercedes-Benz aimerait contrer Red Bull, et mise beaucoup sur Lewis Hamilton qui a décroché la pole position des deux derniers Grands Prix et a gagné trois fois sur le Hungaroring. Il a été privé de ces tests de pneus, à la suite d'une sanction de la FIA pour avoir effectué des essais privés (non autorisés) avec Pirelli en juin.

« Nous allons avoir plusieurs défis à relever, a expliqué Toto Wolff, directeur de l'équipe Mercedes-Benz. Il va falloir faire des heures supplémentaires vendredi pour voir comment se comportent les nouveaux pneus avec notre voiture. Nous devrons ensuite nous adapter à la chaleur sur un circuit très exigeant avec les pneus tendres et mi-durs (medium) », a-t-il ajouté.

« Au Nürburgring, nos pneus ont surchauffé et on veut éviter que cela se répète en Hongrie où la température du circuit sera aussi très chaude, a précisé M. Wolff.

Les principaux rivaux de Vettel devraient être Alonso, qui avait remporté sa première victoire en F1 en Hongrie en 2003 avec Renault, et Kimi Räikkönen (Lotus), car leurs
voitures leur permettent d'épargner les pneus.

Jenson Button ne se fait pas d'illusion. Sa McLaren n'est pas à la hauteur, et l'équipe travaille de plus en plus sur 2014. Mais il a montré qu'il aimait le circuit en s'y imposant en 2006 (BAR), lors de sa première victoire, et en 2011, lors de sa 200e course (McLaren).

« Une victoire en 2013 sera difficile à décrocher mais je crois que notre équipe fait du bon travail », a expliqué le champion du monde de 2009.