Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Transport ferroviaire : Irving entend améliorer la sécurité

Le transporteur ferroviaire Nouveau-Brunswick et Maine Railways, propriété du groupe J. D. Irving, prépare des changements opérationnels pour améliorer la sécurité du public et de ses employés.

L'entreprise précise, entre autres mesures, que toutes les locomotives garées et laissées sans supervision seront complètement sécurisées et non opérationnelles.

La politique de l'entreprise sur l'usage des freins à main sera resserrée afin que l'on tienne compte de la taille du train et du terrain où il est garé.

Mary Keith, porte-parole d'Irving, rappelle que les trains de l'entreprise ne sont pas laissés sans supervision sur les voies principales au Nouveau-Brunswick ni au Maine.

Ces changements permettront à l'entreprise de se conformer aux nouvelles exigences de Transport Canada, dévoilées plus tôt cette semaine. De nouvelles règles ont été adoptées dans la foulée de la tragédie de Lac-Mégantic.

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada, qui enquête sur l'incident, n'a pas attendu les résultats de l'enquête pour demander des changements rapides dans l'industrie.

INOLTRE SU HUFFPOST

Explosion d'un train à Lac-Mégantic

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.