NOUVELLES
24/07/2013 06:25 EDT | Actualisé 23/09/2013 05:12 EDT

Via Rail : gares fermées et billetterie automatisée

La vie des voyageurs et l'achat de billets seront plus compliqués pour les clients de Via Rail dans l'Est du Québec. Le transporteur ferme des points de vente de billets au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie.

Au total une dizaine de gares seront touchées à compter du 25 octobre prochain. Une dizaine de personnes contractuelles et à temps partiel perdront ainsi leur emploi.

Le service de vente de billets sera aboli dans ces gares, dont certaines ne seront d'ailleurs plus accessibles aux passagers. Il n'y aura plus de vente de billets à Rimouski, mais la gare demeurera ouverte.

À Mont-Joli, Trois-Pistoles, Rivière-du-Loup et La Pocatière, la gare sera fermée.

En Gaspésie, Gaspé conserve sa gare et son service de billetterie.

À New Richmond et Chandler, il n'y aura plus de vente de billets, mais la gare sera accessible aux heures de trafic. À Barachois, Grande Rivière, Port-Daniel et Bonaventure, les gens devront se contenter d'attendre le train dans un abri.

Via Rail affirme qu'actuellement 82 % des gares sont déjà sans personnel de vente et que la réorganisation va porter ce chiffre à 90 %.

Trois options pour les voyageurs

Pour se procurer des billets, le public devra donc téléphoner, acheter sur Internet ou utiliser des points de vente automatisés. Pour Via Rail, il s'agit d'une décision d'affaires.

Selon le transporteur, à Barachois, en 2012, seulement 280 personnes ont embarqué ou sont descendues d'un de leur train. À Grande Rivière, il y en a eu 380 durant la même période.

La porte-parole de Via Rail, Mylène Bélanger, rappelle que cette décision s'appuie sur des critères de rentabilité tels le volume de voyageurs par gare et le volume de ventes généré dans chacune d'entre elles.

D'après un reportage de Pierre Cotton