NOUVELLES
24/07/2013 10:45 EDT | Actualisé 23/09/2013 05:12 EDT

Tim Hudson brille au monticule avant de se blesser et les Braves triomphent 8-2

NEW YORK, États-Unis - Tim Hudson se dirigeait vers un jeu blanc en début de huitième manche avant de subir une effroyable blessure à une cheville au premier coussin et d'être escorté hors du terrain sur une civière, mercredi soir, mais les Braves d'Atlanta ont néanmoins triomphé des Mets de New York 8-2.

Evan Gattis, Dan Uggla et Andrelton Simmons ont tous réussi une longue balle aux dépens de Jeremy Hefner (4-8), permettant aux Braves de retrouver leur aplomb en attaque après n'avoir généré que quatre points à leurs trois matchs précédents. La blessure subie par Hudson est très préoccupante, puisque les meneurs de la section est de la Ligue nationale n'ont plus de vétéran au sein de leur rotation qui soit sur une bonne lancée dernièrement.

Hudson (8-7) n'avait distribué que quatre coups sûrs lorsque Eric Young fils a claqué un roulant qui a été rabattu par le premier but des Braves Freddie Freeman. Hudson a couvert Freeman au premier coussin tout juste avant l'arrivée de Young, mais le rapide voltigeur a cramponné la partie inférieure de la jambe droite de Hudson, près du tendon d'Achille. La cheville droite du lanceur s'est alors écrasée au sol, dans une position inhabituelle.

Hudson s'est immédiatement effondré au sol en se tordant de douleur, et Young s'est précipité vers lui pour constater la gravité de la blessure. La foule au Citi Field a retenu son souffle lorsque la reprise vidéo de l'incident a été diffusée sur le tableau indicateur géant.

À l'issue de la rencontre, les Braves ont indiqué que Hudson avait subi une fracture de la cheville droite et qu'il devait attendre que l'enflure se résorbe avant de pouvoir être opéré. On ignore pour l'instant la durée de sa rééducation et s'il sera un jour en mesure de lancer de nouveau.