NOUVELLES
24/07/2013 07:04 EDT | Actualisé 23/09/2013 05:12 EDT

Légionellose : hausse des cas à Toronto

Les autorités de la santé publique de la Ville Reine ont recensé, au cours des six dernières semaines, quatre fois plus de cas de légionellose qu'à l'habitude, soit 16 cas depuis le 1er juin.

La bactérie peut se développer dans l'eau stagnante des tours de refroidissement d'édifices pour ensuite être propagée par le système de climatisation. Les symptômes vont, comme dans le cas d'une pneumonie, de la fièvre et des douleurs musculaires à la mort.

Des éclosions avaient tué 13 personnes l'été dernier au Québec, en plus de faire plus de 20 morts en 2005 dans un foyer pour aînés de Toronto.

Toutefois, cette fois-ci, le bureau torontois de la santé publique n'a établi aucune souche commune d'infection. En d'autres mots, il s'agit pour l'instant de cas isolés et non pas d'une éclosion.

Les autorités appellent tout de même les médecins à la vigilance.

De son côté, le spécialiste torontois des maladies infectieuses Michael Gardam souligne que le nombre de cas de légionellose est à la hausse un peu partout en Amérique du nord. Certains, explique-t-il, pensent que ça pourrait être lié aux étés plus humides que ne connaissons, mais « on n'a pas d'explication claire ».