NOUVELLES
24/07/2013 07:06 EDT | Actualisé 23/09/2013 05:12 EDT

Les Alouettes et les Eskimos à la recherche d'une victoire importante

MONTRÉAL - Ce sont des jours étranges pour les Alouettes de Montréal et les Eskimos d'Edmonton.

Il y a une dizaine d'années, ils étaient la crème de la crème de la Ligue canadienne de football, croisant le fer à trois reprises en quatre ans en finale de la Coupe Grey entre 2002 et 2005.

Les deux équipes occupent présentement le dernier rang de leur section respective, les deux avec des dossiers de 1-3.

Et les deux équipes voudront enlever un peu de pression sur leurs épaules avec une victoire quand les Eskimos visiteront les Alouettes jeudi au stade Percival-Molson. Cependant, les joueurs des deux côtés refusent de dire qu'il s'agit d'un moment critique dans la saison puisque c'est seulement leur cinquième match.

«Nous entendons beaucoup de gens dire que c'est un match sans lendemain, mais ce n'est pas le cas, a déclaré l'ailier défensif des Alouettes John Bowman. C'est le cinquième match et nous allons l'approcher avec cette mentalité.

«Nous ne pouvons pas augmenter son importance, car il reste 13 autres matchs à jouer.»

L'entraîneur-chef des Eskimos Kavis Reed a ajouté que «nous n'avons pas encore disputé le tiers de la saison et nous nous concentrons donc sur les deux points en jeu».

L'enjeu est peut-être plus important pour les Alouettes puisqu'on croit qu'une quatrième défaite d'affilée pourrait mener au congédiement du nouvel entraîneur-chef Dan Hawkins, ou de son coordonnateur offensif Mike Miller, ou les deux.

L'offensive des Alouettes, qui compte plusieurs joueurs talentueux et qui est menée par Anthony Calvillo, le meneur dans l'histoire de la LCF au chapitre des verges de gains, a montré son potentiel à quelques reprises. Elle semble toutefois avoir de la difficulté à s'ajuster à un système créé par un entraîneur qui n'avait aucune expérience précédente dans le football canadien.

Quand on lui a demandé si l'équipe allait jouer afin de sauver des emplois, Calvillo a répondu: «Nous voulons simplement retrouver le chemin de la victoire. Les entraîneurs ont mis en place un excellent plan de match et c'est à nous de l'exécuter. Pour nous, c'est de recommencer à gagner, point final».

Les Eskimos ont perdu leurs deux derniers matchs, les deux face aux Lions de la Colombie-Britannique.

Le quart Mike Reilly, qui en est à une première saison comme partant, devrait affronter les Alouettes malgré une légère blessure au coude droit.

«Nous faisons de bonnes choses pour une nouvelle attaque avec un nouveau coordonnateur, a-t-il noté. Nous apprenons de nos erreurs et nous nous améliorons à chaque semaine.

«Je crois que les choses vont tomber en place bientôt et quand ça va se produire, je pense que nous allons être une équipe difficile à arrêter.»