NOUVELLES
24/07/2013 09:39 EDT | Actualisé 23/09/2013 05:12 EDT

Le Moulin du Petit-Pré à Château-Richer cesse ses activités

La Côte-de-Beaupré tente de sauver un de ses attraits touristiques. Le Moulin du Petit-Pré à Château-Richer a cessé ses activités cette année faute de ressources humaines et financières.

Un appel de projets a été lancé pour trouver une nouvelle vocation au bâtiment patrimonial construit en 1695 par Monseigneur François de Laval. Jusqu'à l'an dernier, le moulin était encore utilisé pour produire de la farine.

Le bâtiment abritait aussi un restaurant et une salle de réception.

Les propositions pour sauver cet attrait touristique devront permettre en priorité de sauvegarder l'accès au public. « Les propositions peuvent prendre n'importe quelle forme. Des fois, on peut avoir des partenaires privées qui arrivent pour installer des bureaux sur un des étages, et ça donne à la corporation les revenus nécessaires pour assurer le reste de ses opérations », précise Bernard Paré, du Centre local de développement de la Côte-de-Beaupré.

« On est ouvert à toutes les idées. L'important c'est que cet équipement-là continue de vivre et accueillir du public », affirme M. Paré.

Une fois la solution trouvée pour sauver le Moulin du Petit-Pré, il faudra aussi recruter de nouveaux bénévoles.

« Il y a eu différentes mésaventures financières et aussi des bris au cours des années. La situation a entraîné une désaffection de la force bénévole investie dans le moulin. Les gens, bien sûr, finissent par s'essouffler quand une situation est difficile dans une organisation comme ça », déplore M. Paré, qui garde espoir de relancer les activités du moulin.