NOUVELLES
24/07/2013 12:24 EDT | Actualisé 23/09/2013 05:12 EDT

Le chef de l'armée appelle les Égyptiens à manifester en grand nombre vendredi

LE CAIRE, Égypte - Le chef de l'armée égyptienne a appelé mercredi ses compatriotes à organiser de grandes manifestations pour exprimer leur appui aux soldats et aux policiers face à la «violence» et au «terrorisme», un geste qui pourrait être annonciateur d'une intensification de la campagne des partisans du président destitué.

Lors d'une cérémonie pour une classe de cadets de l'armée, le général Abdel-Fattah el-Sissi a appelé les Égyptiens à descendre en grand nombre dans les rues vendredi, affirmant qu'une importante participation lui donnerait le «mandat» et «l'ordre» de faire le «nécessaire» pour mettre fin aux violences entre partisans et opposants de Mohammed Morsi.

Une coalition de factions opposées au coup d'État militaire du 3 juillet, menée par les Frères musulmans, a estimé que l'appel du général El-Sissi était une «invitation ouverte» à la guerre civile. La coalition appelle les Égyptiens à boycotter le rassemblement convoqué par les militaires et prévoit organiser sa propre manifestation vendredi.

Depuis que l'armée a délogé Mohammed Morsi du pouvoir il y a trois semaines, ses partisans islamistes sont descendus dans les rues en promettant de manifester jusqu'à ce qu'il reprenne ses fonctions. Des affrontements ont éclaté à plusieurs reprises entre les partisans islamistes, les opposants de M. Morsi et les forces de sécurité.

Chaque camp accuse l'autre d'être responsable des violences. Des dizaines de personnes ont été tuées, principalement des partisans de M. Morsi.

Depuis le début des manifestations pro-Morsi, les militaires et les médias qui les appuient ont présenté la mobilisation comme un dangereux mouvement armé.

Le mouvement pro-démocratie Tamarod («Rebelle»), qui avait lancé la campagne ayant mené à la destitution de Mohammed Morsi, a annoncé son intention de participer au rassemblement convoqué par le général El-Sissi.

Le chef de l'armée a assuré que des policiers et des soldats protégeraient les manifestants.

«Vendredi, tout Égyptien honorable et honnête doit descendre dans la rue. Sortez dans la rue et rappelez au monde entier que vous avez de la volonté et de la détermination», a déclaré le général El-Sissi. «S'il-vous-plaît, portez cette responsabilité avec moi, votre armée et votre police pour montrer votre nombre et votre ténacité face à ce qui se passe» en Égypte, a-t-il ajouté.

Le général a toutefois affirmé que son appel aux manifestations ne devait pas être interprété comme un appel à la violence.

La déclaration du chef de l'armée montre qu'il est celui qui détient le véritable pouvoir en Égypte, même s'il a déjà affirmé que l'autorité avait été entièrement confiée au nouveau gouvernement civil mis sur pied après la destitution de Mohammed Morsi.