NOUVELLES
24/07/2013 04:55 EDT | Actualisé 22/09/2013 05:12 EDT

<em>Furie</em> : une comédie satirique sur le milieu du cinéma

Furie, c'est un film dans un film, et c'est le nom donné à une franchise de longs-métrages du réalisateur Marco Valois (Stéphane Rousseau), un chouchou du box-office.

Tout devrait bien aller pour Marco, à qui le succès sourit. Pourtant, il choisit d'abandonner les films d'action pour se concentrer sur la production d'un film sur Éric (Mathieu Quesnel), un soldat souffrant du syndrome de stress post-traumatique.

Le long-métrage aborde le fossé qui sépare parfois succès critique et populaire.

Des planches au cinéma

Des milliers de personnes reconnaîtront peut-être l'intrigue. C'est que Furie est l'adaptation cinématographique de la pièce Au champ de Mars , présentée d'abord à Montréal et ensuite partout au pays.

L'auteur de la pièce et scénariste du film, Pierre-Michel Tremblay, est persuadé que la transition de sa comédie vers le grand écran se fera parfaitement, comme d'autres auparavant.

« Je pense à Incendies ou à Monsieur Lazhar. Alors, on commence beaucoup à adapter au cinéma des pièces qui ont du succès et c'est bien qu'on donne un autre souffle à ces histoires-là, aussi. »

Le cinéma sous la loupe

Le réalisateur Émile Gaudreault a, comme son personnage fictif, connu de grands succès au box-office. Selon l'agence de cinéma Cineac, De père en flic, a récolté plus de 10 millions de dollars en vente de billets.

Les succès du passé ne semblent pas mettre de pression sur l'équipe de la productrice Denise Robert, même si le sujet de la crise du cinéma québécois revient souvent dans l'actualité. « La baisse de la fréquentation des cinémas existe dans le monde entier. La consommation de la vidéo sur demande est en hausse. Notre cinéma, on oublie qu'il se porte bien », résume-t-elle.

L'équipe de cette production au budget de 6,5 millions de dollars verra d'ici un an comment leur film sera reçu. La sortie de Furie est prévue pour l'été 2014.