NOUVELLES
24/07/2013 11:54 EDT | Actualisé 23/09/2013 05:12 EDT

Deux surfeurs complètent une glisse de 29 km sur la rivière Petitcodiac

MONCTON, - Le surfeur américain Colin Whitbread n'avait jamais vécu une telle expérience après avoir glissé sur la même vague d'un mascaret pendant 29 kilomètres sur la rivière Petitcodiac, au sud-est du Nouveau-Brunswick, mercredi.

A son arrivée à Moncton, M. Whitbread, couvert de boue et d'égratignures, a qualifié l'expérience «d'unique», en ajoutant qu'il ne l'oubliera jamais.

L'Américain et un autre surfeur, J.J Wessels, ont glissé sur la vague pendant deux heures. Ils ont été rejoints par d'autres surfeurs alors qu'ils s'approchaient des berges de Moncton où ils ont été accueillis par les cris d'encouragement de la foule importante venue assister à la scène.

Il a toutefois rappelé qu'il pratiquait un sport dangereux. Une telle activité ne peut être entreprise que par des surfeurs expérimentés qui sont appuyés par des secouristes.

Le mascaret de la rivière Petitcodiac est un phénomène de brusque surélévation de l'eau d'un fleuve ou d'un estuaire. L'eau est poussée dans la rivière par l'onde de la marée montante de la Baie de Fundy. Les vagues ainsi créées ont une hauteur d'un mètre.

Le directeur du tourisme de Moncton, Ben Champoux, a dit espérer que le phénomène contribuera à attirer des voyageurs dans sa ville. Selon lui, le mascaret peut être un tournant pour Moncton et la rivière.

Certains spectateurs étaient enthousiastes. L'un d'entre eux, James Upsham, de Moncton, a déclaré qu'il avait assisté à une des scènes les «plus chouettes» de sa vie. Voir des gens surfer sur le mascaret est quelque chose d'emballant, a-t-il ajouté.