NOUVELLES
24/07/2013 02:38 EDT | Actualisé 23/09/2013 05:12 EDT

Bill Belichick parle pour la 1re fois depuis l'arrestation d'Aaron Hernandez

FOXBOROUGH, États-Unis - L'entraîneur-chef des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, Bill Belichick, a rompu son silence, mercredi, quatre semaines après que l'ex-ailier rapproché des Pats Aaron Hernandez eut été accusé de meurtre.

Belichick a déclaré que les Patriots allaient «apprendre de cette terrible expérience» et qu'il est maintenant temps pour l'organisation de tourner la page.

Le propriétaire des Pats, Robert Kraft, a dit qu'il avait été trompé par Hernandez. Tom Brady et les cinq autres capitaines de l'équipe doivent s'adresser aux médias jeudi, lors de l'ouverture des camps d'entraînement de la NFL. Le premier entraînement des Patriots est prévu pour vendredi.

Hernandez a plaidé non coupable à l'accusation de meurtre déposée contre lui le 26 juin dernier. Il est accusé d'avoir assassiné Odin Lloyd, un joueur de football semi-professionnel, le 17 juin. Le corps de Lloyd a été retrouvé dans une zone industrielle située près de la résidence de Hernandez, à North Attleborough.