NOUVELLES
23/07/2013 03:02 EDT | Actualisé 21/09/2013 05:12 EDT

Parcs Canada : de rares images de la faune au Yukon

Des appareils photo autonomes actionnés par le mouvement facilitent depuis l'année dernière la surveillance de la faune du parc national Ivvavik, dans le nord du Yukon.

Le projet pilote de Parcs Canada permet aux scientifiques de suivre les espèces indigènes et leur habitat, qu'il s'agisse de grizzlys, de carcajous, de loups gris ou de caribous de la Porcupine.

L'agence fédérale a installé cinq appareils photo pendant l'été 2012. Ils ont fonctionné l'hiver malgré une clarté minimale et des températures de moins 40 degrés Celsius.

Les chercheurs, venus récupérer leurs objectifs au printemps, ont été si impressionnés par la qualité des prises de vues qu'ils ont désormais 17 appareils en marche.

Ils ont pris 444 photos de caribous et 600 de carnivores jusqu'à présent.

Un meilleur savoir 

L'information permet aux scientifiques de mieux comprendre le comportement naturel des espèces sauvages et d'en savoir davantage sur la répartition des animaux dans ce parc de 10 000 kilomètres carrés.

Selon Parcs Canada, connaître le nombre de grands carnivores dont la survie dépend des animaux occupant une position inférieure dans la chaîne alimentaire permet de déterminer l'état de santé général d'un écosystème.

« Nous pouvons obtenir beaucoup d'information, mais le travail n'est pas terminé », explique Jean-François Bisaillon, l'écologiste en chef du projet pilote.

Il précise que le projet peut avoir une influence non seulement parmi les spécialistes, mais également avec le grand public qui peut découvrir la « beauté spectaculaire du Nord ».