NOUVELLES
23/07/2013 05:34 EDT | Actualisé 22/09/2013 05:12 EDT

Le TSX recule avec le CN, mais les minières sont rassurées par la Chine

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé sur un recul mardi, tirée vers le bas par les résultats dévoilés la veille par le géant du transport ferroviaire Canadien National (TSX:CNR).

Les titres du secteur minier ont cependant connu une bonne séance après que les leaders chinois eurent indiqué qu'ils prendraient les mesures nécessaires pour appuyer l'économie.

L'indice composé du parquet torontois a reculé de 13 points pour terminer à 12 745,38 points, après avoir grimpé lors des quatre séances précédentes.

L'action du Canadien National a déprimé le TSX même si le transporteur a dévoilé des profits trimestriels supérieurs aux attentes des analystes, après la fermeture des marchés, lundi. Malgré la hausse des bénéfices et des revenus, le CN a vu son titre perdre mardi 3,37 $, soit 3,2 pour cent, à 101,68 $.

Le transporteur ferroviaire a notamment averti qu'un ralentissement dans les exportations de céréales et d'engrais au cours de l'été pourrait compliquer la deuxième moitié de son exercice financier.

Le dollar canadien s'est pour sa part apprécié de 0,56 cent US à 97,23 cents US après que Statistique Canada eut indiqué que les ventes au détail avaient progressé de 1,9 pour cent en mai, une croissance largement supérieure à celle de 0,4 pour cent attendue par les économistes.

Par ailleurs, selon des médias chinois, le premier ministre chinois Li Keqiang aurait affirmé que la croissance économique du pays ne reculerait pas sous la barre des sept pour cent. Il aurait répété que la cible pour la croissance de cette année était de 7,5 pour cent.

Ces déclarations ont éliminé une part d'incertitude quant à l'attitude du gouvernement chinois vis-à-vis du ralentissement économique du pays. La Chine tente de déplacer la base de sa croissance économique vers la consommation nationale pour s'affranchir de son appui sur les exportations et les investissements industriels.

Aux États-Unis, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a gagné 22,19 points pour clôturer à 15 567,74 points, un nouveau record, tandis que l'indice composé du Nasdaq a cédé 21,12 points à 3579,27 points et que l'indice élargi S&P 500 a glissé de 3,14 points à 1692,39 points.

À Toronto, en excluant la glissade des titres des transporteurs ferroviaires, le secteur de la finance a été le plus touché, avec une baisse de 0,44 pour cent. L'action de la Banque Scotia (TSX:BNS) a perdu 61 cents à 58,35 $.

Le secteur des métaux de base a connu la meilleure hausse du jour, soit 3,73 pour cent, le cours du cuivre ayant pris 1 cent US à 3,20 $ US la livre à la Bourse des matières premières de New York. Il avait pris 5 cents US la veille. L'action de Teck Resources (TSX:TCK.B) a grimpé de 40 cents à 24,37 $.

Le secteur aurifère a gagné 2,25 pour cent après avoir progressé de plus de six pour cent la veille. Le cours du lingot d'or a perdu 1,30 $ US à 1334,70 $ US l'once à New York, après avoir pris la veille 43 $ US, ce qui l'avait emmené près d'un sommet de cinq semaines. L'action d'Iamgold (TSX:IMG) a pris mardi 32 cents, soit 6,07 pour cent, à 5,59 $.

Le secteur de l'énergie est resté stable pendant que le cours du pétrole brut prenait 25 cents US à 107,19 $ US le baril. La forte baisse des réserves américaines de brut ces trois dernières semaines a propulsé le brut a son plus haut niveau en environ 16 mois. L'action de Talisman Energy (TSX:TLM) a gagné mardi 21 cents à 12,22 $.