NOUVELLES
23/07/2013 01:41 EDT | Actualisé 22/09/2013 05:12 EDT

Le bénéfice de DuPont recule de près de 12 pour cent au 2e trimestre

DOVER, États-Unis - Le géant des produits chimiques DuPont a affiché mardi une baisse de près de 12 pour cent de son bénéfice du deuxième trimestre, en partie à cause d'un recul du prix du dioxyde de titane, un pigment blanc largement utilisé, et étudie la possibilité de vendre ou d'essaimer ses activités de produits chimiques performants­.

DuPont est un leader mondial de la production de dioxyde de titane, mais il éprouve des difficultés depuis plus d'un an en raison de la faiblesse de la demande pour cet agent opacifiant utilisé dans plusieurs produits — des automobiles aux peintures de maison, en passant par les pâtes à dents.

Le dioxyde de titane est un élément clé des activités de produits chimiques performants de DuPont, mais sa chef de la direction, Ellen Kullman, a noté mardi que les marchés pour cette catégorie de produits étaient cycliques et volatiles, et que les profils de croissance de ces produits étaient plus faibles que ceux d'autres activités chez DuPont.

Mme Kullman a précisé qu'aucune décision n'avait été prise et qu'aucun échéancier n'était déterminé quant à l'avenir de la filiale des produits chimiques performants, dont les ventes ont totalisé 7,2 milliards $ US en 2012.

La société de Wilmington, au Delaware, a en outre réalisé un bénéfice net de 1,03 milliard $ US, soit 1,11 $ US par action, pour le trimestre close le 30 juin, comparativement à celui de 1,17 milliard $ US, ou 1,23 $ US par action, engrangé à pareille période l'an dernier. Les revenus ont reculé d'un pour cent à 9,8 milliards $ US, ce qui a été attribué à une baisse des prix de vente et aux effets des taux de change. Les volumes de vente ont pour leur part avancé d'un pour cent.

Les analystes de Wall Street interrogés par la firme FactSet avaient dit s'attendre à des bénéfices de 1,27 $ US par action et à des revenus de 10,04 milliards $ US.

La division de l'agriculture de DuPont a continué de dominer la performance d'ensemble de la société. Ses ventes ont progressé de sept pour cent grâce à des hausses de prix et à une légère hausse de volumes. Pour les six premiers mois de l'exercice, les ventes du segment de l'agriculture ont avancé de 11 pour cent.