NOUVELLES
23/07/2013 07:16 EDT | Actualisé 22/09/2013 05:12 EDT

Anthony Weiner reste dans la course à la mairie de New York malgré ses déboires

La volonté d'Anthony Weiner de devenir maire de New York ne fléchit pas en dépit du nouveau scandale qui l'éclabousse.

Il a affirmé, mardi, n'avoir aucunement l'intention d'abandonner la partie. Sa sortie intervenait après que le candidat est une fois de plus passé aux aveux.

Plus tôt dans la journée, il avait reconnu avoir envoyé d'autres photos explicites à une femme rencontrée sur Internet en plus d'avoir entretenu des conversations osées avec elle en ligne.

L'interlocutrice de M. Weiner a soutenu que toute l'affaire avait débuté plusieurs mois après que ce dernier eut été contraint de démissionner de son poste à la Chambre des représentants pour avoir adopté un comportement similaire.

Ces nouvelles allégations pourraient sérieusement miner les chances d'Anthony Weiner d'accéder au poste de premier magistrat de la métropole américaine.

Depuis qu'il a reconnu avoir eu des échanges de nature sexuelle avec plusieurs femmes sur Internet, en juin 2011, il tâchait de projeter l'image d'un homme repenti qui se consacrait au sauvetage de son mariage.

Dans une déclaration publiée par son équipe de campagne, il a présenté ses excuses à son épouse et à toute personne impliquée dans cet échange de messages, assurant que ce genre de comportement était « chose du passé ».

Il n'a cependant pas précisé à quand remontait cette correspondance, qui a été mise en ligne lundi sur le site Internet The Dirty.

L'identité de la femme impliquée dans les échanges n'a pas été divulguée, mais celle-ci a déclaré aux responsables du site qu'elle était âgée de 22 ans au début de la relation virtuelle, laquelle aurait duré six mois, avant de prendre fin l'été dernier.

Selon elle, M. Weiner utilisait le pseudonyme Carlos Danger lors des échanges.

Anthony Weiner s'est lancé dans la course à la mairie de New York avec le soutien de son épouse Huma Abedin, une conseillère de longue date de Hillary Clinton.

Cette dernière a joué un rôle prépondérant -- et croissant -- dans sa campagne, orchestrant ses activités de financement et prenant part aux événements publics de nature électorale.

La Presse Canadienne