NOUVELLES
23/07/2013 05:02 EDT | Actualisé 22/09/2013 05:12 EDT

Allocations de départ et de transition de 170 000$ pour l'ex-maire de Laval

LAVAL, Qc - Après avoir démissionné sous des allégations liées à une affaire de service d'escortes qu'il a niées, l'ancien maire de Laval, Alexandre Duplessis, a tout de même pu toucher de généreuses allocations en quittant ses fonctions.

Tel que prévu par la Loi sur le traitement des élus municipaux, une allocation de transition de 134 974,96 $ et une allocation de départ de 35 403,05 $ ont été versées à Alexandre Duplessis.

Ces montants auraient été moindres s'il n'avait pas obtenu, ces derniers mois, le titre de maire par intérim de Laval.

Ces sommes ont été payées par chèque, mardi, et la Ville de Laval a précisé que ces montants étaient imposables. Des retenues à la source ont donc été appliquées pour l'impôt fédéral et provincial.

Alexandre Duplessis avait demandé à ce que sa municipalité soit placée sous tutelle le 3 juin dernier. C'est la conseillère du quartier de Fabreville, Martine Beaugrand, qui lui a succédé après sa démission.