NOUVELLES
22/07/2013 05:35 EDT | Actualisé 21/09/2013 05:12 EDT

Une décision attendue pour l'avenir énergétique de la Nouvelle-Écosse

La Commission des services publics et d'examen de la Nouvelle-Écosse doit annoncer lundi matin sa décision sur l'avenir d'une partie du projet de Muskrat Falls.

Elle doit déterminer si la construction d'un câble de 180 kilomètres entre Terre-Neuve et la Nouvelle-Écosse est la meilleure option pour acheminer de l'électricité dans la province.

La Commission doit également se pencher sur les aspects environnementaux du projet,

Si le projet est réalisé, les futures installations hydroélectriques de Muskrat Falls, au Labrador, répondraient à 10 % des besoins d'énergie de la Nouvelle-Écosse.

L'entreprise Emera, propriétaire du fournisseur d'électricité Nova Scotia Power, espère construire ce lien maritime à 1,5 milliard de dollars. Les abonnés paieraient cet investissement sur les 35 prochaines années. Selon Emera, les abonnés résidentiels verraient 1,50 $ de plus sur leur facture mensuelle durant les cinq premières années.

Durant les audiences publiques de la Commission sur ce projet, le printemps dernier,le défenseur des consommateurs et un avocat représentant de grandes entreprises ont soutenu que le projet était trop risqué pour un engagement de 35 ans. Selon eux, Emera devrait assumer les risques, et non les abonnés.