NOUVELLES
22/07/2013 01:33 EDT | Actualisé 20/09/2013 05:12 EDT

Sampras immortalisé

L'Américain Pete Sampras sera de passage à Toronto le 10 août prochain. Il y disputera un duel exhibition contre John McEnroe avant son intronisation au panthéon de la Coupe Rogers.

Le match amical sera présenté entre les deux demi-finales du tournoi de la WTA présenté dans la Ville Reine, au Rexall Centre.

Sampras, qui n'a jamais remporté le tournoi canadien, s'est dit heureux de revenir jouer au Canada, d'où il conserve néanmoins de bons souvenirs.

« En raison du calendrier, je n'étais pas vraiment à mon mieux tout de suite après Wimbledon. Je n'ai jamais réussi à cliquer rapidement pour adapter mon jeu », a dit Sampras, qui a tout de même atteint la finale à Montréal en 1995 contre son compatriote Andre Agassi. Son palmarès montre aussi une demi-finale en 1990 et deux participations à des quarts de finale en sol canadien.

Au sujet de sa rencontre annoncée face à McEnroe, « Sweet Pete » se souvient d'un quart de finale contre lui à Toronto. « J'avais à peine 19 ans et je tentais encore de me faire un nom. John était un vétéran encore classé parmi les meilleurs au monde. »

Le jeune retraité est aujourd'hui père de deux enfants. Il joue au golf régulièrement et frappe encore des balles de tennis pour le plaisir.

L'observateur

Sampras continue de s'intéresser au sport qui l'a rendu célèbre. Celui qui a remporté 14 titres de grand chelem, mais jamais à Roland-Garros, estime que le tennis d'aujourd'hui est plus passionnant que jamais.

« Le sport s'est vraiment mondialisé au cours des 10 dernières années. On a vu Federer et Nadal dominer la scène, puis on a vu surgir les Djokovic et Murray qui rendent les choses encore plus intéressantes », a dit Sampras.

Puisqu'il est question de vedettes montantes, Sampras s'est dit convaincu que le Canadien Milos Raonic a les outils dont il a besoin pour rivaliser avec les meilleurs.

« Il a un très bon service et sait bien se défendre. Il doit maintenant affronter les meilleurs plus régulièrement et les battre pour trouver la confiance qui lui permettra de franchir les dernières étapes vers le sommet. »