NOUVELLES
21/07/2013 08:30 EDT | Actualisé 20/09/2013 05:12 EDT

Trois cadavres enveloppés dans des sacs de plastique découverts en Ohio

Des chercheurs qui fouillent des maisons vacantes situées dans un quartier où trois cadavres ont déjà été découverts doivent se préparer à trouver une ou deux dépouilles supplémentaires, selon le chef de police d'une banlieue de Cleveland.

Dimanche, le chef de la police locale, Ralph Spotts, a dit aux volontaires qu'ils devaient être prêts à sentir l'odeur des corps en décomposition, et il les a invités à garder l'oeil ouvert pour dénicher des sacs de plastique dans lesquels aurait pu être dissimulé un corps.

M. Spotts s'est abstenu d'émettre des commentaires supplémentaires sur les autres victimes potentielles.

Interrogé au sujet des propos de M. Spotts, le maire d'East Cleveland, Gary Norton, a quant à lui déclaré que les autorités avaient « plusieurs raisons » de croire que le décompte des victimes n'était pas encore complet. Il a refusé d'expliquer ce qui lui permettait d'évoquer un tel scénario.

M. Norton a cependant précisé qu'un délinquant sexuel de 35 ans était détenu et considéré comme un suspect dans cette affaire. Plus tard dimanche, il a été identifié comme étant Michael Madison. Il devrait être formellement accusé lundi.

Le suspect, qui a été arrêté vendredi à l'issue d'une confrontation avec la police, a indiqué qu'il pourrait avoir été influencé par le tueur en série Anthony Sowell, qui avait été reconnu coupable, en 2011, de l'assassinat de 11 femmes à Cleveland, et condamné à la peine de mort.

« Il a dit certaines choses qui nous font croire que, quelque part, Sowell pourrait l'avoir influencé », a confié M. Norton à l'Associated Press.

C'est une odeur persistante provenant d'une demeure qui a initialement éveillé les soupçons de la police et qui lui a permis de découvrir un premier cadavre dans un garage, et le suspect.

Par la suite, deux autres corps ont été trouvés dans une cour et dans le sous-sol d'une maison vacante, samedi.

Dans les trois cas, il s'agissait de femmes qui ont toutes été tuées il y a moins de 10 jours.

Les restes humains étaient enveloppés dans plusieurs couches de sacs à ordures.

Associated Press

La Presse Canadienne