NOUVELLES
21/07/2013 05:02 EDT | Actualisé 19/09/2013 05:12 EDT

Lac-Mégantic : les évacués pourront retourner brièvement dans leur logement

Les quelque 200 évacués de la zone rouge, à Lac-Mégantic, pourront brièvement retourner dans leur logement pour prendre des effets personnels, a annoncé la mairesse Colette Roy-Laroche.

Les évacués pourront récupérer l'équivalent d'une boîte de biens et d'objets. Les boîtes seront distribuées par la Sûreté du Québec.

Les visites débuteront mardi prochain. Les visites seront toutefois étroitement encadrées par la SQ et les personnes qui désirent se rendre dans leurs résidences devront appeler les autorités pour prendre rendez-vous.

Mme Roy-Laroche a aussi précisé que les visites permettront de retirer les réfrigérateurs et les congélateurs des logements parce qu'ils sont contaminés par des micro-organismes.

Au chapitre de la relocalisation, les évacués pourront faire leur recherche à même une banque de logements disponibles au sein de la MRC.

Les recherches reprennent

Entre-temps, les équipes de recherche, de déblaiement et d'enquête ont repris le travail dimanche après une première journée de congé en deux semaines, samedi.

Trois grues et de l'équipement spécialisé en provenance de Montréal ont été acheminés sur les lieux afin de soulever certains wagons-citernes qui doivent être déplacés de façon très délicate.

La tragédie a fait 47 victimes, selon la Sûreté du Québec (SQ). Quarante-deux corps ont été retrouvés jusqu'à présent. Tenant compte de nouvelles informations qui lui sont parvenues, la SQ a indiqué que ses effectifs seront redéployés dans des secteurs stratégiques où pourraient se trouver les corps des cinq victimes manquantes.

Par ailleurs, de nouvelles équipes de pompiers ont dépêchées à Lac-Mégantic, dimanche, en provenance notamment de Montréal et Québec.

Les pompiers du Service de sécurité incendie de Montréal assureront la protection incendie d'un des quatre sites de pompage de pétrole pour une durée approximative de trois semaines. Plusieurs équipes, chacune composée de cinq membres du service, travailleront en alternance sur les lieux du sinistre. 

Entre-temps, le processus d'identification des victimes se poursuit. Vingt-deux d'entre elles ont été formellement identifiées jusqu'à maintenant. Dimanche, le Bureau du coroner a dévoilé les noms de trois victimes qui ont été identifiées. Il s'agit de Marianne Poulin (23 ans), Geneviève Breton (28 ans) et Mathieu Pelletier (29 ans).