NOUVELLES
20/07/2013 12:21 EDT | Actualisé 19/09/2013 05:12 EDT

L'Égypte réévaluera ses liens diplomatiques avec la Syrie

LE CAIRE, Égypte - Le nouveau ministre égyptien des Affaires étrangères a affirmé que Le Caire procéderait à une révision des liens qui l'unissent à la Syrie.

Dans sa première allocation publique depuis son arrivée en poste, Nabil Fahmy a déclaré que l'Égypte continuait à soutenir le soulèvement syrien, mais que son pays n'avait aucunement l'intention de faire la guerre sainte en Syrie.

Les propos du nouveau diplomate en chef marquent une rupture avec l'approche du président Mohammed Morsi, chassé du pouvoir par l'armée égyptienne.

Quelques semaines avant son départ forcé, l'un de ses attachés avait lancé que les autorités n'empêcheraient pas les Égyptiens de se rendre en Syrie pour gonfler les rangs des combattants rebelles.

Le 15 juin, Mohammed Morsi avait assisté à un rassemblement lors duquel des leaders religieux tenants de la ligne dure avaient exhorté les jeunes Égyptiens à se battre aux côtés des insurgés syriens.

L'ancien président islamiste avait déclaré lors de cet événement qu'il rompait les liens diplomatiques avec Damas.