NOUVELLES
20/07/2013 04:36 EDT | Actualisé 18/09/2013 05:12 EDT

Les FARC disent détenir un soldat américain

Les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) ont annoncé vendredi soir sur leur site web qu'elles détenaient un soldat américain depuis le 20 juin, mais se disent prêtes à le remettre à une commission humanitaire créée pour l'occasion.

Les FARC ont annoncé avoir arrêté le soldat Kevin Scott Sutay dans une zone forestière du sud du pays, précisant qu'il s'agissait d'un expert en déminage venu de New York qui avait déjà servi en Afghanistan.

« Bien que nous ayons le droit de détenir Kevin Scott comme prisonnier de guerre, nous avons pris la décision politique de le libérer dans l'esprit des discussions qui progressent à La Havane avec le gouvernement colombien », disent les rebelles dans leur communiqué.

La guérilla marxiste a appelé à la formation d'une commission pour faciliter la libération du soldat. Cette commission pourrait être dirigée par l'ancienne sénatrice colombienne Piedad Cordoba ainsi que par des représentants du Comité international de la Croix-Rouge et de la communauté religieuse de Sant'Egidio.

L'ambassade des États-Unis à Bogota n'a pas souhaité faire de commentaire vendredi soir sur le sort du soldat ni sur les raisons de sa présence dans le pays.

Les négociations de paix entamées en novembre entre le gouvernement colombien et les rebelles marxistes ont repris début juillet à La Havane.

Elles visent à mettre fin à un conflit né en 1964, qui a fait des dizaines de milliers de morts et des millions de déplacés.

Reuters