NOUVELLES
15/07/2013 12:25 EDT | Actualisé 14/09/2013 05:12 EDT

Le vice-président du Sénat italien critiqué pour ses commentaires racistes

ROME - De plus en plus de voix s'élèvent pour réclamer la démission du vice-président du Sénat italien, qui a comparé une ministre d'origine africaine à un ourang-outan.

Roberto Calderoli, chef de la Ligue du Nord, un parti ouvertement opposé à l'immigration, assure qu'il ne faisait que plaisanter quand il a fait un commentaire de nature «esthétique» au sujet de la ministre Cécile Kyenge lors d'un rassemblement de son parti le week-end dernier.

Mme Kyenge, une ophtalmologiste née en République démocratique du Congo, est la cible des insultes racistes de la Ligue du Nord depuis qu'elle a été nommée ministre de l'Intégration, en avril. Elle est la première personne noire nommée au sein du cabinet italien.

Le premier ministre italien, Enrico Letta, a demandé lundi à Roberto Calderoli de faire taire les insultes racistes dans les rangs de son parti, affirmant que cela faisait honte à l'ensemble du pays.

Mme Kyenge, pour sa part, a déclaré que ce n'était pas à elle de réclamer la démission de M. Roberto Calderoli, mais a estimé que les Italiens devraient réfléchir aux mérites de ceux qui occupent des fonctions publiques.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!