Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

L'OPEP perdra des parts de marché en 2014, selon un rapport

En raison de l'offre croissante de pétrole de schiste venant des États-Unis, l'Organisation des pays exportateurs (OPEP) devrait perdre des parts de marché en 2014, selon un rapport mensuel publié mercredi.

La demande mondiale de pétrole devrait connaître sa plus forte croissance au cours de l'année 2014, mais la demande pour les pétroles bruts de l'OPEP est évaluée à 29,61 millions de barils par jour (bpj), ce qui correspond à 250 000 bpj de moins qu'en 2013.

Si le cartel maintient son rythme actuel d'extraction l'an prochain, son offre sera donc excédentaire. L'OPEP a d'ailleurs dépassé son objectif de production de 380 000 bpj en juin.

Cette offre excédentaire viendrait s'ajouter aux stocks de brut mondiaux, « qui sont déjà à des niveaux élevés », indique l'OPEP.

Douze États du Moyen-Orient, de l'Afrique et de l'Amérique latine font partie de l'OPEP. La production de ces pays représente 35 % du brut mondial.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.