Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Pornographie juvénile : la prison pour une mère de famille

Une mère de famille est condamnée à 30 mois de prison pour avoir produit de la pornographie juvénile.

Julie Viel, 30 ans, de Québec, s'était servie de son fils pour attirer chez elle la victime, une fillette de 9 ans. Après avoir visionné des images de fillettes en petites tenues, la victime a été invitée à faire de même.

Julie Viel en a profité pour tourner une vidéo. Elle a posé ce geste pour ainsi répondre à un fantasme de son conjoint.

La femme de 30 ans avait imploré la clémence du tribunal. Elle se disait affectivement dépendante et sous l'emprise de son ex-conjoint, Karl Audet.

Audet est toujours en attente de son procès.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.