Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Créatifs, puis productifs

MONTRÉAL - L'Impact avait les idées, mais les Rapids détenaient les résultats. Jusqu'à ce que Hassoun Camara réinvente la bicyclette.

À partir de ce moment, l'Impact est parvenu à concrétiser sa créativité pour se forger une avance de 2-1 à la mi-temps sur la formation du Colorado, au stade Saputo de Montréal.

Camara, couché sur le dos dans la surface de réparation adverse, a frappé un ballon dont personne ne semblait vouloir pour créer l'égalité 1-1 à la 38e minute.

Redynamisés, les Montréalais ont commencé à se dessiner des lignes d'attaque inspirées. Daniele Paponi, qui jusque-là peinait à matérialiser sa complicité avec Marco Di Vaio, a profité d'une passe de son compatriote italien pour étirer la défense et enrouler une frappe imparable (42e).

Les Rapids avaient ouvert la marque à la 24e minute. Peu menaçants au début du match, ils ont profité d'un coup franc à l'entrée du territoire montréalais pour s'inscrire au pointage. Atiba Harris a battu son couvreur pour faire dévier de la tête la frappe de Dillon Powers.

Avant cela, l'Impact était maître du jeu. Mais Felipe, Paponi et Di Vaio peinaient à se trouver. Et leurs bons moments étaient rarement menés à terme. Seul Di Vaio était parvenu à tester Clint Irwin (11e).

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.