NOUVELLES
25/06/2013 05:08 EDT | Actualisé 24/08/2013 05:12 EDT

L'UE accepte de relancer les discussions d'adhésion avec Ankara

Les États membres de l'Union européenne ont trouvé un accord de principe pour ouvrir un nouveau chapitre dans les négociations d'adhésion avec la Turquie, a indiqué un porte-parole de la présidence irlandaise de l'UE.

Ils ont toutefois remis à l'automne l'ouverture effective d'un nouveau chapitre de la négociation, soit quatre mois plus tard que prévu.

Ce report était souhaité par l'Allemagne pour marquer la désapprobation des Vingt-Sept face à la répression du mouvement de contestation en Turquie.

Initialement, l'UE envisageait d'ouvrir ce mercredi, et pour la première fois depuis 2010, un nouveau chapitre des négociations d'adhésion de la Turquie.

À Ankara, le ministre turc des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu, a jugé pour sa part qu'il ne voyait aucun obstacle à l'ouverture de ce nouveau pan des négociations avec l'UE, dont il attend, a-t-il dit, une « issue positive ».

La répression des manifestations déclenchées par une intervention des forces de police le 31 mai dans le parc Gezi, à Istanbul, s'est soldée par quatre morts, dont un policier, et environ 7500 blessés.