NOUVELLES
20/06/2013 09:14 EDT | Actualisé 20/08/2013 05:12 EDT

Singapour: la pollution atmosphérique fracasse des records

SINGAPOUR - Les dirigeants de Singapour ont demandé à la population de demeurer à l'intérieur jeudi, alors que les niveaux de pollution atmosphérique fracassaient des records en raison des feux de forêt qui brûlent en Indonésie voisine.

En Malaisie, le problème a entraîné la fermeture de quelque 200 écoles et les autorités ont interdit les feux à ciel ouvert en plusieurs endroits.

L'indice de pollution atmosphérique de Singapour a bondi à 371 jeudi, surpassant le seuil qui peut aggraver les problèmes respiratoires. L'ancien record avant été établi en 1997, quand l'indice avait touché 226.

L'indice s'est maintenu à 371 pendant trois heures avant de fléchir à 253 en fin de journée.

Le smog généré par les feux de forêt en Indonésie n'est pas un phénomène nouveau en Malaisie et à Singapour, mais l'intensité du problème cette année a causé des tensions diplomatiques entre les pays. Singapour demande à Djakarta de faire plus pour mettre fin aux incendies allumés par des fermiers de Sumatra pour dégager leurs terres.

Le ministre de l'Environnement Vivian Balakrishnan a écrit sur sa page Facebook qu'il s'agit du pire épisode de smog à avoir jamais frappé Singapour.

La fumée enveloppe les gratte-ciels de la ville tandis que les Singapouriens qui doivent s'aventurer à l'extérieur se couvrent la bouche d'un foulard. Les contrôleurs aériens de l'aéroport Changi ont reçu ordre de prendre davantage de précautions en raison de la mauvaise visibilité, tandis que la chaîne McDonald's a temporairement interrompu ses livraisons pour protéger la santé de ses employés.

Des hôpitaux ont fermé les fenêtres des certains départements et plusieurs événements sportifs qui devaient se dérouler en fin de semaine ont été annulés.

Le premier ministre Lee Hsien Loong a conseillé aux résidants de demeurer à l'intérieur autant que possible. Il a ajouté, lors d'une conférence de presse jeudi, que le smog durera pendant un nombre inconnu de jours en raison des conditions météorologiques. Il a aussi annoncé la formation d'un comité gouvernemental pour se pencher sur la question.

En Malaisie, la qualité de l'air de la capitale, Kuala Lumpur, n'a pas été affectée mais 200 écoles ont été fermées dans un État du sud du pays, limitrophe de Singapour. Le département de l'Environnement a interdit les feux à ciel ouvert, rendant le geste passible d'une peine de cinq ans de prison dans trois États.

Les responsables indonésiens ont défendu leur réaction à la situation, affirmant que les efforts d'éducation des fermiers concernant la culture sur brûlis se poursuivent.

Des responsables indonésiens ont aussi laissé entendre que certains incendies sont attribuables aux entreprises singapouriennes et malaisiennes actives sur les plantations d'Indonésie.