NOUVELLES
20/06/2013 05:43 EDT | Actualisé 20/08/2013 05:12 EDT

Les fonds publics n'auraient pas servi à payer les vacances du ministre Baird

OTTAWA - Le ministre des Affaires étrangères, John Baird, n'a pas dépensé un cent des fonds publics pour ses vacances à Londres, a soutenu le Parti conservateur, jeudi.

La leader du gouvernement au Sénat, Marjory LeBreton, a nié que M. Baird ait payé ses vacances avec l'argent des contribuables lors de son séjour, avec six de ses amis, à la résidence officielle du haut-commissaire du Canada à Londres.

Mme LeBreton a soutenu que le haut-commissaire verse un loyer pour son appartement londonien, et que le séjour du ministre Baird n'a donc rien coûté aux contribuables canadiens.

Mercredi, le réseau CTV rapportait que M. Baird, accompagné d'un groupe d'amis, avait occupé gratuitement l'appartement du haut-commissaire pendant ses vacances à Londres. Ils y avaient été invités par le haut-commissaire Gordon Campbell, qui n'était pas présent lors de leur visite.

Les sénateurs libéraux ont toutefois critiqué le ministre jeudi, affirmant que M. Baird avait répété le même manège lors d'un séjour à New York.

La sénatrice libérale Jane Cordy a déclaré que les résidences officielles sont la propriété des contribuables canadiens et qu'elles devraient servir à des fins professionnelles uniquement.