NOUVELLES
20/06/2013 01:24 EDT | Actualisé 20/08/2013 05:12 EDT

Le bureau des talibans à Doha ne doit être traité comme une ambassade (USA)

Les Etats-Unis considèrent que le bureau de représentation ouvert par les talibans afghans à Doha ne doit pas être traité comme une ambassade, a déclaré jeudi la représentante adjointe américaine à l'ONU, Rosemary DiCarlo, lors d'un débat au Conseil de sécurité.

Les présidents américain Barack Obama et afghan Hamid Karzaï avaient tous deux suggéré au Qatar d'aider à l'ouverture du bureau pour faciliter des négociations de paix avec les insurgés islamistes, a-t-elle rappelé.

"Mais nous ne reconnaissons pas le nom +d'émirat islamique d'Afghanistan+ et nous nous réjouissons que le Qatar ait clarifié que le nom soit celui de +bureau politique des talibans afghans+", a-t-elle ajouté.

"Le bureau ne doit pas être traité comme, ou se présenter comme, une ambassade ou un autre bureau représentant les talibans afghans en tant qu'émirat, gouvernement ou entité souveraine", a affirmé la diplomate américaine.

Washington considère l'ouverture de ce bureau comme "un premier pas important" vers un réglement politique en Afghanistan, a-t-elle souligné.

Mardi, les talibans et les Américains avaient annoncé une "prochaine" reprise de leurs contacts en vue de discussions de paix, après l'ouverture à Doha d'un bureau de représentation taliban, un événement historique après plus de 11 ans de guerre. Mais cette annonce avait fortement irrité Hamid Karzaï.

Kaboul n'a en particulier guère apprécié le nom du bureau taliban à Doha, l'"émirat islamique d'Afghanistan", qui était l'appellation du gouvernement du mouvement islamiste de 1996 jusqu'à son renversement en 2001.

tw/avz/are